<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=669430059840231&ev=PageView&noscript=1" />

Le budget est-il équilibré?

Non

Que vaut une promesse libérale ?

Lorsque Justin Trudeau discutait du budget conservateur le 11 février 2014, il a prononcé cette phrase célèbre : le budget va s’équilibrer de lui-même.


Pendant la campagne électorale de 2015, Justin Trudeau a promis aux Canadiens qu’il fera de « petits » déficits de «seulement» 10 milliards de dollars par année, et qu’il allait équilibrer le budget d’ici à la fin de son mandat en 2019-2020.

Le 16 décembre 2015, Justin Trudeau a dit que sa promesse d’équilibrer le budget fédéral en quatre ans était coulée dans le béton.


Le 22 mars 2016, Justin Trudeau dépose son premier budget qui prévoyait que le déficit fédéral serait de 29,4 milliards de dollars pour l’exercice financier 2016-2017.

Ce budget a immédiatement brisé sa promesse aux Canadiens d’avoir de « modestes déficits ».

Le 22 mars 2017, Justin Trudeau dépose son second budget qui prévoyait un déficit fédéral de 28,5 milliards de dollars pour l’exercice financier 2017-2018.


Le 22 décembre 2017, trois jours avant Noël, le ministère des Finances de Justin Trudeau a discrètement publié un rapport montrant que le budget ne serait pas équilibré avant 2047.

Le 27 février 2018, Justin Trudeau dépose son troisième budget qui prévoyait un déficit fédéral de 18,1 milliards de dollars pour l’exercice financier 2018-2019.

Les libéraux ont doublé la mise quand il s’agit d'enregistrer des déficits, avec aucun plan pour équilibrer le budget.


Le 19 novembre 2018, les conservateurs ont présenté une motion demandant à Justin Trudeau de finalement dire aux Canadiens quand le budget sera équilibré, dans le cadre de l’Énoncé économique de l’automne.

Les libéraux de Trudeau ont voté contre cette motion, refusant de dire aux Canadiens quand le budget sera équilibré.

Le 21 novembre 2018, Bill Morneau a déposé l’Énoncé économique de l’automne du gouvernement.

Le ministre des Finances a confirmé que les libéraux empruntent dix-huit milliards de dollars cette année, et presque vingt milliards l’an prochain, pour payer pour leurs dépenses hors de contrôle.

Pourquoi tout cela est-il important ?

Que veulent dire des déficits perpétuels et une dette plus élevée pour les Canadiens ?

Faire un déficit peut-il être une bonne chose ?

Regardez dès maintenant!

Partagez cette page :

Autorisé par l’agent principal du Parti conservateur du Canada.